L’UMP manipule-t-elle ses militants ? (Agression de Ruth Elkrief)

Posted on mai 4, 2012

1


L’épisode Ruth Elkrief peut en être une des conséquences de ce qui s’apparente à un formatage des esprits de façon non-conforme à la réalité.

Cette citation est extraite d’un article de Romain Pignel sur son blog Varie :

« Pour Carlito [NDLR : le prénom a été modifié pour assurer la sécurité de notre témoin], cela ne fait aucun doute, l’incident est directement lié à « l’atelier de formation à la sociologie critique des médias » dont sortaient les militants ayant attaqué Ruth Elkrief. « Depuis que l’UMP est devenu un parti de résistance au système et à son candidat François Hollande, nos dirigeants ont compris l’utilité de nous donner un bagage idéologique et critique pour déconstruire la pensée dominante ». Ainsi, en marge de chaque meeting sont désormais organisés des séminaires et des « travaux pratiques, par exemple apprendre à décrypter le journal télévisé de David Pujadas et celui de Laurence Ferrari », pour mieux comprendre « comment ils en viennent à fabriquer du consentement ». »

Il est évident que le système médiatique est animé par des « propagandistes« , et est animé par ce qu’Edward Bernays (notamment dénoncé par Noam Chomsky), appelait la « fabrique du consentement ». Mais de quelle manière l’UMP décrit-elle ces mécanismes ? Je serais intéressé de savoir comment ils arrivent à parler de manipulations, sans montrer qu’ils sont eux-mêmes à l’origine de celles-ci…

Un mystère à élucider ! J’ai contacté l’auteur de l’article pour en savoir plus…

Publicités