Interview de François Asselineau (Cercle des Volontaires)

Posted on mars 15, 2012

1


François Asselineau, candidat à l’élection présidentielle pour l’Union Populaire Républicaine, a répondu sans concessions ni tabous à nos questions au cours d’un long entretien. Voici quelques unes des problématiques abordées :

L’Union Européenne, la création monétaire, les médias, la politique étrangère, les cercles de pouvoir…

Questions posées :

– Vous êtes le seul candidat à l’élection présidentielle à demander la sortie de l’Union Européenne, quel en a été le déclic ?

– Pouvez-vous expliquer la nécessité de reprendre le contrôle du processus de création monétaire ?

– Les médias télévisuels ne vont ont à ce jour accordé aucune attention, comment expliquez-vous cela ?

– Que dit votre programme au sujet de l’indépendance des médias ?

– La nomination du Président de France Télévision démontre que le service public n’est pas synonyme d’indépendance, comment assurer celle-ci ?

– Au sujet de la politique étrangère, pouvez-vous expliquer pourquoi vous souhaitez la sortie de la France de l’OTAN ?

– Des soldats français seraient prisonniers du régime de Bachar Al Assad, comment analysez-vous la situation de la France en Syrie ?

– Certains analystes parlent de la guerre de Syrie comme la dernière bataille avant la grande offensive sur l’Iran et le déclenchement de la Troisième guerre mondiale, qu’en pensez-vous ?

– Le MES vient d’être adopté dans l’indifférence générale, quel est votre ressenti ? Bruxelles met-elle en place une dictature ?

– Certains de ces européistes fréquentent des cercles de pouvoir comme le CFR, le Bilderberg ou la Trilatérale, que pensez-vous de ces groupes ?

– Le Front National serait-il l’épouvantail consentant du système ?

– Pensez-vous pouvoir passer l’obstacle des 500 signatures ?

– Comment réagissez-vous à l’appel de Stéphane Guyot (Parti du Vote Blanc) aux petits candidats ?

– Vous rallierez-vous au projet d’une Assemblée Constituante par et pour le peuple ?

Malgré la qualité de ses analyses, François Asselineau sera selon toute vraisemblance absent de l’élection présidentielle. Et certains osent encore affirmer avec aplomb que nous vivons en démocratie ?

Publicités