Guysen International News pris en flagrant délit de… gag.

Posted on décembre 31, 2011

0


Bon, je vous avoue, je me suis frotté les yeux plusieurs fois avant d’être bien sûr et puis non… c’est bien vrai ! Albert Bellaïche, journaliste pour Guysen International News, vient de confirmer ce que j’avais déjà bien compris lors des deux épisodes (I & II) de l’affaire Hamouri, à savoir que certains medias communautaires semblent manquer de rigueur. Mais heureusement, ils ne manquent pas d’humour !

Dans son papier titré dans un français douteux, « M. Thierry, de quoi je me mêle-je ? » M. Bellaïche est tout simplement à côté de la plaque. A vouloir commenter un billet qu’il n’a visiblement pas lu, il a pris Thierry Reboud, blogueur pour Mediapart, pour Thierry Roland, ex commentateur de TF1 avec Jean-Michel Larqué. Du coup, on arrive à un article absurde. Extraits :

« Une récente controverse née d’un démenti qui n’aurait pas été honoré, et voilà que les « âmes tendres et impartiales » s’enflamment, s’emballent et nourrissent la polémique entre le reporter sportif Thierry Roland et la Communauté Juive, par l’entremise de son institution le CRIF et de son Président M. Pasquier, pourtant bien connu en haut lieu pour ses qualités d’homme compétent, intègre, loyal et fidèle aux valeurs de la République.« 


« Le journaliste sportif cité plus haut s’est répandu exagérément, sans état d’âme, dans un article paru dans un quotidien français intitulé « Le CRIF n’en rate pas une ».« 

Deux informations erronées, et un jugement de valeur non fondé en une phrase, bravo ! Car si M. Reboud n’a rien à voir avec le sport, son article (que je trouve plutôt réservé par rapport aux miens) n’est bien sûr pas paru dans un journal, mais sur le site Rue 89, et dans la section blog de Mediapart.

« Dans ce papier très peu diplomatique du reste, il ne se prive pas de s’en prendre à l’organisation de la Communauté juive de France, pour avoir répercuté une nouvelle émanant de l’agence Reuters qui a cité une déclaration de Salah Hamrouni, le prisonnier palestinien libéré à l’occasion de l ‘ « échange » israélo-palestinien, selon laquelle ce dernier aurait déclaré que «  Ovadia Youssef mérite la mort ». 

Faut-il rappeler en passant que le prisonnier palestinien libéré a été condamné à la prison, pour avoir tenté de tuer le Grand Rabbin Ovadia Youssef ! »
_
Le CRIF, organisation de la Communauté juive de France ? Tiens, je pensais que ces lettres signifiaient Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, ce qui est sensiblement différent… D’autant que, comme je l’ai longuement expliqué dans mon premier article, l’association ne semble pas être si « représentative » que cela.Quant à S. Hamouri qui aurait été condamné pour avoir « tenté de tuer » Ovadia Youssef, deux clics sur Wikipédia nous montrent que les faits sont légèrement plus complexes.
——–

« Et voilà comment la polémique s’est installée entre le journaliste et la Communauté juive, parce que cette information de Reuters qui s’est avérée inexacte, n’a pas été reprise par le CRIF.

Une manière pour le très objectif reporter de prendre la défense d’un terroriste de toute manière non repenti, se démarquant très ostensiblement d’une position israélienne antiterroriste avérée. »

En fait, c’est plutôt Victor Perez, sur JSSNews, qui a tenté de monter cette affaire pour, je suppose, déplacer l’attention de la bourde de R. Prasquier, sur une soi-disant attaque de la communauté.

Par contre, je vous avoue ne pas saisir le sens de « cette information de Reuters qui s’est avérée inexacte, n’a pas été reprise par le CRIF« . Technique d’enfumage ?

——-

« Cela a eu le don de mettre en rogne M. Thierry qui s’est laissé aller à une inconvenante diatribe contre les Institutions Juives de France dont dit-il, il fait partie, de sorte que son comportement vient à étonner toute cette gentille gent qui ignorait ses origines qu’il a semble t-il évité jusqu’ici de révéler et a le droit de se poser la question de savoir si être juif honteux peut conduire à un antisémitisme primaire.« 
SUPER COMBOOOOOOOOOOO !Juif honteux + antisémitisme, c’est 5 points Godwin !Allons, un peu de sérieux. »Monsieur » Albert (pour reprendre sa noble formulation) a semble-t-il eu vent des aventures de M. Reboud sur le fil des commentaires de JSSNews. On retrouve une version légèrement différente de l’histoire sur le blog de Victor Perez. Un internaute (hymeno) raconte :  » Reboud n’y rencontre que l’insulte et la haine. Malgré sa patience et son courage de répondre à (presque) toutes les attaques, la conclusion du fil c’est que le « modérateur » du « site » a banni son IP afin que la pointure intellectuelle du « site » (selon trumpeldor) puisse l’humilier sans lui laisser droit de défense. « Cela n’est pas sans rappeler les mésaventures que j’avais moi-même précédemment rencontré. A croire qu’il n’y a pas de place pour les gens comme nous, « juifs honteux antisémites« .

——-

« Mais qu’importe, chacun a le droit de dire ou de penser ce qu’il veut à condition de ne pas diffamer ou insulter son prochain.

 Or dans le cas qui nous préoccupe ici, il y va d’un quidam déjà connu pour des « mots infamants » prononcés contre un arbitre de football marocain et dont le vocabulaire somme toute n’est pas toujours exemplaire ce qui explique notre réaction à fleur de peau contre un journaliste sportif aux qualités d’égalité de justices douteuses.« Sortie du coup totalement absurde et inutile…——-

« Aussi M. Thierry devrait-il plutôt se consacrer à ses commentaires de foot qui souvent manquent de justesse dans le vocabulaire employé et de précision dans l’expression technique qu’il ne maîtrise pas très bien.
«  Tout à fait Thierry », cette fameuse   expression de l’ex-international français, Jean Michel Larqué à son acolyte de travail, n’est-elle pas la meilleure preuve  de ce constat ? »

Hmm… Tout à fait Albert !

——-
« M. Thierry, pour gentil et charmant que vous puissiez être, que vous soyez Juif ou pas, sachez au moins que, à chacun son métier et les vaches seront bien gardées…  »

A chacun son métier… Mais dans ce cas, les journalistes menteurs, manipulateurs, et incapables de distinguer deux individus qui ont le même prénom, qu’est ce qu’on en fait ?

——

Ah ! Et si jamais vous aviez manqué cette tranche de rire sur Guysen, vous pouviez aussi la retrouver sur Harissa.com  le site où les perroquets ne manquent pas de piquant !

Je terminerai par un message personnel adressé à ceux qui s’évertuent à persister dans leur risible croisade pour tenter de disculper le CRIF.

Lorsque je prend un peu de recul sur la situation, je n’ai plus du tout envie de rire. Êtes vous vous-mêmes conscients de ce que vous entreprenez ? Pensez-vous à tous ces croyants dont l’image se retrouve écornée à cause de votre comportement indigne ? Que dire de Salah Hamouri, quitte auprès de la société israélienne après avoir purgé sa peine, dont vous faites tout pour calomnier le nom ? J’ai honte, honte pour vous !

Ici, je ne parle pas en tant Juif, je parle en tant que citoyen de la République. Je suis exaspéré de vivre dans un monde où les hommes vivent sans valeur aucune. Un monde où l’appât du gain, la recherche du pouvoir, et les manipulations ont pris la place de la vertu, de la sagesse et de l’honnêteté intellectuelle. J’écris avec force et colère, mais (quoi que vous pourrez dire de moi) je ne suis qu’amour ! La seule chose que je souhaite, c’est la justice et l’établissement de la vérité. Est-ce trop demander ?

M. Prasquier, je vous en prie, soyez digne et présentez vos excuses, que l’on classe enfin cette histoire.

PS : Répondez-moi cette fois !
PPS : Personnellement, et non via des articles à charge…

Publicités