L’Histoire se mettrait-elle en marche ?

Posted on décembre 29, 2011

2


Souvent, quand je tente de prendre un peu de recul sur tout ce qu’il se passe, je me demande si je suis en train de faire n’importe quoi, si je suis pas dans un microcosme de doux dingues qui se montent la tête. Mais voilà, plus je me replonge dans les bouquins, plus je vois des interviews et des enquêtes, plus je discute autour de moi… et plus je réalise que non, il y a bel et bien un réel problème à régler illico. Pour s’en rendre compte, il faut juste prendre un peu de temps et de recul.

Oui, je crois que l’Histoire se met en marche. Il n’a jamais été si facile (pour ma courte vie) de parler de révolution qu’aujourd’hui. Un vent de révolte et de liberté souffle sur le pays, les consciences se réveillent, les coeurs s’indignent.

Ce sentiment d’indignation est présent à de nombreuses périodes charnières de l’histoire. On retrouvera facilement dans de nombreux discours la mention de cet adjectif. Il revient souvent, car il a attrait à l’injustice. Il est assez rare qu’une lutte puisse vous aider à vous sentir vivant et libre ! Tout simplement parce que ces indignés, ils ne suivent pas d’intérêts particuliers, ils suivent leur conscience. Bien sûr, il y a beaucoup de divergences et un certain manque d’organisation, c’est pourquoi qu’il est je crois nécessaire de concentrer notre action vers une direction claire, l’Assemblée Constituante.

La mobilisation de cet outil pourrait être un véritable levier démocratique pour faire basculer l’Histoire.

Publicités
Posted in: (R)évolution(s)