La Gazette solidaire du Canard Enchaîné : la liberté de presse est en danger !

Posted on décembre 28, 2011

3


Ah ! Voilà que l’Empire Bouygues, non content d’être placé face à ses contradictions par le palmipède satirique dans l’affaire du « Pentagone à la Française », attaque l’hebdomadaire pour lui réclamer..

9 millions d’euros !!!

Un coup de fil à la rédaction du Canard m’a rassuré. Ils attendent de pied ferme le groupe français, leur dossier étant bien fourni. « C’est une technique classique d’intimidation, nous n’avons pas peur » a exprimé mon interlocutrice.

La France, déjà placée 44e dans le classement de la liberté de la presse, ne saurait voir une fois de plus les droits fondamentaux du public, dont celui du droit à l’information -nécessaire à la santé du débat public-, être bafoué. J’ose espérer une réaction des politiques et de mes confrères journalistes pour soutenir un des derniers titres qui constitue la Presse Libre.

Pour rappel, le Canard Enchaîné est un journal indépendant qui ne dépend d’aucune régie publicitaire.

Bouygues est un véritable empire, dont les ramifications englobent de nombreux secteurs stratégiques permettant de faire pression et d’influencer l’opinion. En voici quelques éléments (cf wikipédia):

– Bouygues Construction (100 % des parts) (BTP, Energies, Maintenance)
– Bouygues Immobilier (100 %) (résidentiel, immobilier d’entreprise, commercial et hôtelier et aménagement urbain)
– Colas (96,6 %) (construction et entretien des routes)
– TF1 (43,1 %) (groupe audiovisuel ; TF1 détenant lui-même à 100 % les chaînes:
– Eurosport,
– LCI,
– NT1,
– TV Breizh,
– Stylia,
– Histoire,
– 80 % de TMC,
– 50 % de TF6 et de Série Club,
– 100% de l’édition française de presse gratuiteMétro)
– Bouygues Telecom (89,5 %) (opérateur de téléphonie Mobile, Fixe, TV et Internet)
– Alstom (30,77 % au 1er mars 2011) (le transport ferroviaire, la génération et la transmission d’électricité)

Nous ne laisserons pas l’intérêt privé primer sur l’intérêt général !

Dépêche AFP  

Publicités